Il est écrit: TA PAROLE EST LA VERITE(Jean 17.17)... cela me suffit !

Passons vers l'autre bord

27 - Jésus dit : "recevez mes instructions."

Quand la désobéissance répétée produit l'endurcissement.... du coeur!

Alors que le 1er avril est derrière nous, ce jour où le mensonge est particulièrement mis à l'honneur sous forme de plaisanteries plus ou moins grossières, je ne puis m'empêcher de penser à un texte des Proverbes qui condamne celui qui agit de la sorte au point de le rendre semblable à un "semeur de mort".

Comme un fou qui jette des brandons, des flèches, et la mort, ainsi est l'homme qui trompe son prochain, et qui dit : N'était-ce pas pour plaisanter ? Proverbes 26: 18-19 (v. D)

Le monde est ce qu'il est ! À nous de ne pas nous associer à ses mauvaises oeuvres, ses mauvaises pratiques. L'apôtre Paul met bien en garde l'Église de Jésus-Christ en précisant ce qui doit sortir ou ne pas sortir de la bouche des enfants de Dieu :

Qu'on n'entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance ; qu'on entende plutôt des ACTIONS DE GRÂCES. Éphésiens 5: 4

Sans doute sommes-nous des auditeurs oublieux (Jacques 1. 25), c'est du moins ce que pourraient penser certains observateurs qui entendent les conversations à la sortie des cultes lorsque les pensées du monde viennent étouffer la bonne et saine Parole de Dieu qui vient d'être prêchée.

En réalité, ce constat pourrait bien démontrer que les coeurs de plusieurs croyants seraient devenus plus ou moins imperméables à la Parole de Dieu, c'est-à-dire que cette Parole passe sur eux sans effet, pareillement à la pluie sur les plumes d'un canard.

Pour être un peu plus biblique, cela s'appelle : L'ENDURCISSEMENT DU COEUR !

D'emblée, je dois dire que ce n'était pas le thème que j'avais choisi pour poursuivre la suite de notre voyage nous conduisant vers l'autre bord. L'obéissance, même dans la prédication, consiste à apporter la nourriture adéquate au temps convenable, à servir les "plats" dans l'ordre choisi par le Maître de cérémonie :

Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? Luc 12: 42

Mardi dernier (31 mars 2010), alors que j'étais en train de faire de la reconnaissance de texte pour la bibliothèque "Regard", un mot est venu à mon esprit : "endurcissement".
Croyant tout d'abord que c'était un mot que je venais de lire, je faisais une recherche dans les dernières pages que j'avais mises au propre..., mais non ! Il n'y avait rien qui puisse me suggérer ce terme "d'endurcissement du coeur"..

Le Seigneur voulait-il me donner le sujet de ma prochaine prédication ?
En considérant le parcours de notre petite assemblée, en réfléchissant à toutes les exhortations qui ont été apportées ces derniers temps, en prenant au sérieux les avertissements touchant la fin des temps et la façon dont trop de croyants se comportent aujourd'hui, j'en concluais que nous avions tous quelque chose à apprendre sur ce sujet particulier.

S'il est vrai qu'ici nous n'avons pas l'habitude de mâcher les mots ; aujourd'hui l'occasion nous sera donnée de mettre les points sur les " i " ou du moins d'examiner sérieusement ce sujet de l'endurcissement des coeurs.
En effet, ne serait-ce pas regrettable d'avoir été renouvelé dans notre foi, dans notre engagement avec le Seigneur - alors que nous glissions vers la mort spirituelle - et de blinder maintenant notre coeur à certaines actions du Saint-Esprit ?

Toutefois, nous savons bien que tous n'ont pas vécu ce renouveau, que tous n'ont pas retrouvé l'enthousiasme qu'ils avaient lorsqu'ils ont fait leurs premiers pas dans la lumière.
Tous ne se sont pas laissé renouveler par le Saint-Esprit, il suffit d'écouter certaines conversations pour se rendre compte qu'il y a des "canards" au milieu de nous !
Des "canards" qui ne se mouillent pas pour Christ parce que leur coeur s'endurcit dangereusement au point que la Parole de Dieu a de moins en moins d'effets visibles dans leur vie.

"Il viendra un temps où les hommes (et les femmes, ne les oublions pas) ne supporteront pas la saine doctrine", nous rappelle l'épître que Paul adressait à Timothée (2 Timothée 4: 3-5).
Comme nous vivons dans ce temps particulier, nous sommes donc appelés à être vigilants afin de ne pas adhérer à la mentalité de ceux et celles qui veulent se donner "une foule de docteurs selon leurs propres désirs" ou du moins en accepter leurs principes.

Dès lors, comme Timothée, je dois aussi prendre au sérieux les recommandations que l'apôtre Paul lui donne, les recommandations que Dieu a trouvées bon de nous transmettre : 

"Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l'oeuvre d'un évangéliste, remplis bien ton ministère."

Quelle que soit donc l'époque dans laquelle nous vivons, quel que soit l'auditoire, le ministère de Dieu doit être accompli fidèlement en annonçant la vérité SANS détour. C'est toujours ce que Dieu a demandé à ses serviteurs ; que l'auditoire écoute ou qu'il n'écoute pas ! (Ezéchiel, chapitres 2 et 3).

Conscient, qu'ici et là, il a de plus en plus de coeurs qui s'endurcissent je me rends compte, qu'au fil des mois, mon langage ne s'est pas adouci.
Désirant être un instrument pour en arracher quelques-uns du feu (Jude 1: 23), pour en sauver quelques-uns de la mort (Jacques 5:20), je ne veux pas être accusé de négligence dans l'oeuvre de Dieu, car, alors, la sanction serait terrible (Jérémie 48: 10) :

Maudit soit celui qui fait avec négligence l'oeuvre de l'Éternel !

 Ne voulant pas être maudit, vous comprenez bien que je ne désire pas faire de compromis avec la Parole de Dieu, ni dans ma vie personnelle, ni pour vous être agréable. Si je pense à votre éternité, je pense aussi à la mienne !

Il n'y a qu'un chemin pour accéder au Royaume de Dieu, il n'y a qu'une vie durant laquelle nous pouvons être au service de Dieu, qu'une vie durant laquelle nous lui prouverons notre amour par notre obéissance. Ne la gâchons pas !

Si les jours de l'homme sont de 70 ans (Psaume 90: 10), plus nous approchons de cet âge, plus nous devrions être vigilants en contrôlant RÉGULIÈREMENT si nous sommes (toujours) en règle pour passer la frontière qui conduira dans l'éternité.

Quant à ceux qui ont dépassé ces 70-80 ans, ils devraient prendre conscience que chaque nouveau jour est un temps privilégié mis à leur disposition pour glorifier le Seigneur et non pour jouir plus longtemps des choses de la Terre comme quelques-uns le pensent ! "Si les morts ne ressuscitent pas, mangeons et buvons, car demain nous mourrons" (1 Corinthiens 15: 32).
Notre départ est programmé ! Celui des jeunes aussi ! Ils peuvent disparaître à tout moment avant d'atteindre ces 70 ans, même s'ils ont la tête pleine de projets !

Et puis..., ne l'oublions pas ! Le Seigneur Jésus n'a-t-il pas promis de revenir chercher les siens ?
Les siens, ce sont ceux et celles qui ont un coeur entier pour lui ! Un coeur qui ne s'endurcit pas lorsque le Saint-Esprit leur fait comprendre qu'il faudra émonder, tailler une partie de leur vie représentée par ce sarment qui devrait être attaché au cep (Christ) et porter de plus en plus de fruits au fil des années.
Hélas, mille fois hélas ! Il y a des âmes qui se perdent ! Il y a des chrétiens qui glissent dangereusement vers la mort éternelle à cause de l'endurcissement de leur coeur ! Il y en a même qui sont déjà morts spirituellement ! Ce n'est pas moi qui le dis, mais l'épître de Jacques adressée à l'Église de Jésus-Christ !

... celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s'était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés. Jacques 5: 20

Sans vouloir copier un grand serviteur de Dieu, je suis obligé de constater les mêmes choses que lui :
"Depuis que j'ai reconnu leur endurcissement, je leur prêche d'une manière terrible.
Je ne conçois pas comment ils peuvent le supporter ; mais
c'est tirer dans un rempart de terre glaise ; le boulet entre, et rien ne bouge. " (FÉLIX NEFF - l'Apôtre des Hautes-Alpes)

C'est vrai ! Rien ne bouge dans certains coeurs ! Rien ne bouge parce que leur coeur s'est endurci ou simplement parce qu'ils sont morts spirituellement.
S'ils viennent encore à l'Église, c'est uniquement par religiosité. Le diable n'est pas contre la religiosité, contre l'apparence de la foi, il s'en réjouit même et il fera tout pour l'entretenir !
Par contre, le Seigneur sait faire la différence entre celui qui est vivant pour lui et celui qui ne l'est pas ! Le monde aussi d'ailleurs remarque une différence ; il n'est pas dupe, il sera le premier à remettre un pseudo-chrétien à sa place : "tu te dis chrétien et tu fais ça !"

Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je (Jésus glorifié) connais tes oeuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. Apocalypse 3. 1

Ceci dit, et puisque le souvenir de Pâques est encore dans nos mémoires, il est temps de revenir à la Croix, de rappeler que, si nous sommes enfants de Dieu, si nous déclarons avoir donné notre vie à Jésus-Christ nous DEVONS ABSOLUMENT :

1 - Renoncer à nous-mêmes, renoncer à tout ce qui nous sépare de Dieu.
2 - Nous charger de notre croix en acceptant que notre vieille nature ait à souffrir de cette croix.
3 - Suivre Jésus-Christ en nous instruisant de SA parole afin de la mettre en pratique.

Ces 3 points que nous présente l'Évangile de Luc sont incontournables puisqu'ils sont tous CONDITIONNELS !

Si quelqu'un veut venir après moi (dit Jésus), qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive. Luc 9: 23

Maintenant, nous devons comprendre - pour autant que notre coeur ne soit pas trop endurci - nous devons comprendre que (Éphésiens 1: 22) :

Dieu... a donné (Jésus) pour CHEF suprême à l'Église.

 Qu'est-ce qu'un chef qui n'a aucune autorité ?
Bien sûr, la question est mal posée puisque le Seigneur Jésus a reçu toute autorité de son Père !
Il serait plus juste de se demander :
Qu'est-ce qu'un croyant qui prétend faire partie de l'Église et qui refuse l'autorité de son chef ?
Que va devenir quelqu'un qui refuse de marcher dans l'obéissance ou qui ne cherche pas à connaître la volonté de celui qui le jugera au dernier jour ?

On peut dire, sans trop se tromper, qu'un "croyant" qui ne se soumet pas à l'autorité du Chef de l'Église (Christ), ne possède pas la bonne foi puisqu'il manifeste une résistance caractérisée à l'égard de son Dieu.
Mais..., soyons compatissants, la résistance, aussi dangereuse soit-elle, montre quand même qu'il peut y avoir une lutte entre la chair et l'Esprit et que la bonne décision peut encore être prise.
Le pire serait qu'il n'y ait plus de lutte, plus de combat !

Le pire serait que la mollesse, le manque de réaction ait entraîné l'endurcissement du coeur ; un endurcissement qui finirait par conduire à la mort.

Aujourd'hui, si vous entendez sa voix,
n'endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la révolte, Le jour de la tentation dans le désert... Hébreux 3: 7-8

N'endurcissez pas vos coeurs !
N'endurcissons pas nos coeurs lorsque nous avons des choix à faire !
N'endurcissons pas nos coeurs lorsque la voix de Dieu nous interpelle, lorsqu'elle nous appelle, nous invite à choisir les intérêts du Royaume des Cieux plutôt que les nôtres, c'est-à-dire ceux qui vont satisfaire notre petite personne encore trop charnelle, trop encline aux choses de la Terre.
N'endurcissons pas nos coeurs, car (Proverbes 28: 14).

... celui qui endurcit son coeur tombe dans le malheur.

 Il n'est pas question de faire des menaces en employant ce texte biblique. Il est question de relever une constatation ! Il est question de souligner un fait accompli ou qui s'accomplira s'il n'y a pas de changement.

Un homme qui mérite d'être repris, et qui raidit le cou, sera brisé subitement et sans remède. Proverbes 29: 1

Puisque j'appelle et que
vous résistez... Puisque vous rejetez tous mes conseils, Et que vous n'aimez pas mes réprimandes...
Moi aussi, je rirai quand vous serez dans le malheur, Je me moquerai quand la terreur vous saisira... que le malheur vous enveloppera comme un tourbillon...

Alors ils m'appelleront, et je ne répondrai pas ; Ils me chercheront, et ils ne me trouveront pas....
Ils se nourriront du fruit de leur voie, Et ils se rassasieront de leurs propres conseils,
Car la résistance des stupides les tue...
(Proverbes 1: 24-32 ; à lire dans son entier)

N'endurcissez pas vos coeurs !
Que pourrait bien signifier "endurcir son coeur" ?
D'abord, un coeur ne s'endurcit pas d'un seul coup. C'est un processus qui prend du temps ; raison pour laquelle de multiples occasions sont régulièrement présentées à l'homme pour qu'il se convertisse, qu'il passe des ténèbres à la lumière.

Certains diront qu'ils ont déjà fait ce pas, mais, comme nous le faisions remarquer dernièrement, il arrive qu'après de nombreuses années de "conversion sentimentale", on ne voit pas de différence entre l'avant et l'après.
Pas de différence... pas de changement, c'est-à-dire pas de conversion !
Pas de vraie conversion qui montrerait que la personne a changé de vie, changer de père, changé de royaume et que désormais. elle marche dans la Lumière laissant derrière elle les ténèbres d'autrefois.

Sachant que la lumière provenant de Dieu et de sa Parole est bonne, nous sommes obligés d'en déduire que, ne subissant pas l'effet bénéfique de la lumière, ces personnes sont retournées d'où elles sont sorties puisqu'elles n'ont pas changé de comportement.

Qu'elles aient fait un pas vers la lumière, nous n'avons pas le droit d'en douter ! Mais..., sont-elles restées dans la lumière ?
Réponse : regardons à leurs fruits !
Un arbre qui grandit à la lumière et qui reçoit les soins adéquats, portera du fruit, par contre un arbre qui est placé dans le noir restera stérile.

Sans doute cette attitude n'est pas aussi catastrophique qu'on pourrait le croire. En effet la véritable conversion n'ayant jamais eu lieu, il est toujours possible de se convertir pour de bon et d'avoir une vie transformée par Jésus-Christ.

Il est vrai aussi que la personne en question peut fort bien endurcir son coeur et rester dans les ténèbres, mais là n'est pas notre sujet puisqu'il est question de l'enfant de Dieu qui pourrait endurcir son coeur.
(Entre parenthèses, prions pour que personne n'endurcisse son coeur, que les païens viennent à Christ sans résister à son appel et que les enfants de Dieu ne résistent pas non plus à SA Parole, à SA volonté !)

De la même façon que la lumière du jour ne disparaît pas d'une seconde à l'autre, mais qu'il y a des signes annonciateurs montrant que la nuit va venir, il en est de même pour les personnes qui tombent dans l'endurcissement. C'est aussi petit à petit que les ténèbres finiront pas les envelopper si elles ne retournent pas vers la lumière.
De désobéissance en désobéissance on devient un rebelle invétéré..., même en allant au culte ! L'Éternel regarde au coeur, pas à l'apparence (1 Samuel 16: 7).

David Martin, auteur d'une traduction de la Bible (qui est l'une des plus fiables), nous dit ceci concernant l'endurcissement du coeur :

"L'endurcissement du coeur est, en matière de Religion, une interruption générale de la vie spirituelle.
Elle est une cessation d'action et de sentiment de toutes les facultés de l'âme, qui deviennent comme liées, et comme percluses (paralysées)
à l'égard du bien spirituel et des mouvements de la piété." (L'ATTENTION DU COEUR À LA VOIX DE DIEU - David Martin 1685)

L'endurcissement laisse entrevoir qu'il y a eu de la rébellion contre Dieu, qu'il y a refus de se soumettre à SA volonté, un refus qui a entraîné d'autres désobéissances qui, peu à peu, ont fini par blinder un coeur.

Ils refusèrent d'être attentifs, ils eurent l'épaule rebelle,
et
ils endurcirent leurs oreilles pour ne pas entendre.
Ils rendirent leur coeur dur comme le diamant, pour ne pas écouter la loi et les paroles que l'Éternel des armées leur adressait ... Zacharie 7: 11-12

Bien sûr, c'est dans l'ancien Testament ! C'est vrai ! Toutefois, étant aussi descendants d'Adam et Ève, ayant reçu leur nature, la mentalité des gens d'aujourd'hui est identique à celle d'autrefois !
Jésus, alors qu'il était sur Terre, ne disait-il pas la même chose à ses contemporains ?

Le coeur de ce peuple est devenu insensible ;
Ils ont endurci leurs oreilles,
et ils ont fermé leurs yeux... Matthieu 13: 1

L'endurcissement d'un coeur, nous le voyons bien, résulte d'une attitude personnelle conséquente au refus d'être attentif à la Parole de Dieu, au refus de la prendre en considération. Conséquence? On finit par se détourner du Seigneur tout en croyant faire toujours partie de son peuple !

Prenez garde, frères, que quelqu'un de vous n'ait un coeur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant. Hébreux 3: 12

... si Dieu n'a pas épargné les branches naturelles
(Israël), il ne t'épargnera pas non plus (toi, le païen racheté qui devrait être une nouvelle créature).
Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité envers ceux qui sont tombés (et qui ont été retranchés), et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ;

AUTREMENT, TU SERAS AUSSI RETRANCHÉ.
Romains 11: 21-22

 À force de ne pas croire ou de ne pas mettre en pratique ce qu'enseigne la Parole de Dieu sur la conduite que nous devons avoir en tant qu'enfants de Dieu, nous endurcissons notre coeur.

Chaque refus de mettre en pratique ce qui nous est commandé ressemble à une couche d'imperméabilisant qui, en se déposant sur notre coeur, finira par le rendre de moins en moins sensible à la Parole de Dieu au fur et à mesure que les couches s'ajouteront les unes sur les autres.

Ne soyons donc pas étonnés si déjà certaines bouches ne parlent plus du Seigneur !
Soyons plutôt attristés, car ces bouches-là ne partagent que ce qui remplit leur coeur !

Ce dernier, étant rendu quasiment imperméable à la Parole de Dieu
, il est facile de comprendre pourquoi elles n'en parlent plus ! Pourquoi elles font tout leur possible pour faire dévier les conversations lorsque la Bible en est le centre ou lorsque leur interlocuteur leur parle du Seigneur en dehors des réunions dites officielles.

N'endurcissez pas vos coeurs !
À force de jouer avec le feu, on finit par se brûler ! À force de prendre les instructions du Seigneur pour des commandements insignifiants qu'il n'est pas nécessaire de mettre en pratique, le contrevenant volontaire pourrait bien s'amasser un trésor de colère !

... par ton endurcissement et par ton coeur impénitent (un coeur qui persiste dans une voie que Dieu n'approuve pas), tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses oeuvres ;

- réservant la vie éternelle à ceux qui, par l
a persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité ;
- mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute,
sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice. Romains 2: 5-8

Rappelons-nous qu'on ne se moque pas de Dieu !
On ne se "fiche" pas de sa Parole, de ses commandements sans en récolter, un jour ou l'autre la monnaie de notre pièce !
Pharaon a endurci son coeur en refusant de se plier à la volonté de l'Éternel.

Comme lui, tu as peut-être endurci ton coeur à de nombreuses reprises lorsque Dieu te demandait quelque chose.

"Fais gaffe !" Ressaisis-toi avant que ce ne soit Dieu qui endurcisse ton coeur comme il a endurci celui de pharaon ! "L'Éternel endurcit le coeur de Pharaon" (Exode 9: 12).

"Fais gaffe !" Il n'y a pas que le coeur de pharaon qui fut livré à l'endurcissement ! L'Écriture nous montre que le peuple de Dieu, celui qu'il s'était choisi, fut aussi livré à l'endurcissement :

Tu leur donneras un salaire, ô Éternel, Selon l'oeuvre de leurs mains ;
Tu les livreras à l'endurcissement de leur coeur, À ta malédiction contre eux... Lamentations de Jérémie 3: 64-65

Exhortons-nous les uns, les autres ! Secouons-nous ! Secouez votre voisin si vous voyez qu'il ne réagit plus à la Parole de Dieu !

... exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu'on peut dire : Aujourd'hui ! afin qu'aucun de vous ne s'endurcisse par la séduction du péché (séduit par tout ce qui sépare de Dieu). Hébreux 3: 13

Pour terminer, je voudrais m'adresser à nous tous qui sommes vivants pour Christ, nous qui, à un moment ou un autre, avons mis sur notre coeur une ou plusieurs couches d'imperméabilisant le rendant ainsi moins sensible à la Parole de Dieu.

Je voudrais vous dire de ne pas être étonnés si ces paroles ou ces lignes (ces lignes..., pour ceux et celles qui les auront seulement sous les yeux) ne soyez pas étonnés si ces paroles ne touchent pas tous les coeurs.
En effet, les morts ne peuvent pas réagir ! ils sortiront de ce lieu comme ils sont entrés ! Ils partiront avec leur religiosité, ils partiront contents d'avoir entendu ce qu'ils vont oublier une fois la porte passée.

Mais nous, les vivants, nous qui n'avons perdu qu'un "petit" pourcentage de sensibilité..., réagissons rapidement si nous ressentons quelques malaises dans notre coeur. Sentiments provoqués par l'Esprit de Dieu qui habite en nous et qui nous interpelle !

Réagissons en demandant avec ferveur que notre coeur soit transformé, car il est de la volonté de Dieu de nous donner un coeur de chair !

Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. Ezéchiel 36: 26

Une promesse faite au peuple d'Israël, certes ! Mais une promesse que nous pouvons aussi nous approprier puisque, comme eux, nous avons été retirés d'entre les nations (v. 24) : "le monde les a haïs (les disciples de Jésus), parce qu'ils ne sont pas du monde, comme moi (Jésus) je ne suis pas du monde" (Jean 17: 14).

Les choses anciennes sont passées ? Oui !
Alors, prenons garde de ne pas garder un coeur un tant soit peu mauvais (Hébreux 3: 12) :

N'ENDURCISSONS PAS NOTRE COEUR !

 Quant à toi, ami connu ou inconnu, c'est peut-être la dernière fois que Dieu te demande de ne plus endurcir ton coeur ! La dernière fois avant qu'il ne devienne trop dur pour que tu aies la volonté et la possibilité de revenir en arrière.

Fais bien attention de ne pas marcher une fois de plus dans la désobéissance, ce pourrait être une fois de trop ! Ce pourrait être celle qui rendra définitivement ton coeur imperméable à la Parole de Dieu !

Qui que tu sois, présent ou lointain, sache que je n'ai pas désiré écrire ces lignes. Je pensais me faire remplacer afin de profiter de quelques jours de repos, mais comme je l'ai dit plus haut, le Seigneur a mis sur mon coeur ce mot: "ENDURCISSEMENT".

Ne sachant pas encore si cette prédication devait être pour ce dimanche (4 avril 2010) ou pour le suivant, je demandais au Seigneur de me laisser dormir le jour du vendredi saint (2 avril 2010) pour le cas ou ce message devait attendre un peu. Jamais je ne fus aussi bien réveillé que ce matin-là.

Ces lignes sont donc pour toi, que tu sois présent ou non ! Dieu a quelque chose à te dire ! À toi de te mettre devant lui, de marcher dans l'obéissance qu'il te demande !
Sache que Dieu ne te condamne pas ! IL T'AIME !

Et parce qu'il t'aime, il te dit la vérité tout en t'offrant encore une bouée de sauvetage afin que tu sois sauvé et non perdu !
Il te l'offre afin que tu deviennes une vierge sage et non une vierge insensée qui trouvera la porte fermée lorsqu'elle voudra entrer dans la présence du Seigneur !

Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité envers ceux qui sont tombés (et qui ont été retranchés), et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ;

AUTREMENT, TU SERAS AUSSI RETRANCHÉ.
Romains 11: 21-22

***

 Je regarde comme un devoir, aussi longtemps que je suis dans cette tente, de vous tenir en éveil par des avertissements... 2 Pierre 1: 13



* Les textes bibliques sans indication particulière sont tirés de la Bible Segond

J-M Ravé 3 avril 2010 - CP 474 - 2300 Chaux-de-Fonds - Suisse

 C250510