Il est écrit: TA PAROLE EST LA VERITE(Jean 17.17)... cela me suffit !

Une Parole vivante et... EFFICACE!

***

Car la parole de Dieu est vivante et efficace. Hébreux 4: 12

Eh quoi! si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu? Romains 3: 3

Notre vie est un champ de bataille où deux ennemis s'affrontent pour nous influencer afin que nous prenions un chemin plutôt qu'un autre.

D'un côté la foi en Dieu et en sa Parole, riche en promesses pour ceux et celles qui veulent la prendre comme un bâton de marche pour accomplir leur pèlerinage terrestre. Elle est une ferme assurance des choses qu'on espère (Hébreux 11. 1).

Lorsqu'elle entre en action, elle est un puissant levier pour faire bouger le bras de Dieu.

C'est par elle que nous démontrons que l'invisible devient visible lorsque le Seigneur répond à notre demande en mettant en pleine lumière, à la vue de tous, le fruit de la confiance que nous lui avons octroyée.

La foi, alliée avec la patience, illumine la vie du croyant en lui permettant de rester tranquillement dans la paix sans avoir à redouter que Dieu soit en retard pour le sauver d'une situation qu'il ne peut pas gérer sans Lui.

Jamais le Seigneur n'a laissé sans secours un de ses enfants, jamais il ne l'a abandonné. Quand bien même nous tomberions dans le vide, nous devons avoir l'assurance, la certitude, qu'il viendra avant que nous nous soyons écrasés au fond du ravin par le poids d'une épreuve qui nous paraîtrait insupportable.

C'est lui qui délivre et qui sauve, qui opère des signes et des prodiges dans les cieux et sur la terre. Daniel 6: 27

... le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux... 2 Pierre 2: 9

D'un autre côté le doute, riche en questions auxquelles l'esprit humain ne peut pas répondre.

Le doute qui, après avoir disséminé sa semence dans le coeur, fait lever l'incrédulité. Cette incrédulité qui, en grandissant, s'enracine davantage dans le coeur et donne naissance à de nouveaux plants qui, tous ensemble, finissent par cacher la lumière de Dieu dans la vie de celui qui n'a point voulu prendre la foi pour bâton de marche.

Les voyez-vous ces chrétiens incrédules qui doutent de la Parole de Dieu alors qu'il dit de lui-même qu'il n'est pas un homme pour mentir (Nombres 23: 19)?

Ces chrétiens incrédules qui laissent l'ennemi de leur âme semer le doute alors que Jésus, le fils de Dieu, ne s'est jamais laissé séduire par le serpent ancien qui insuffla dans nos premiers parents l'idée que Dieu pourrait bien se tromper ou que sa Parole ne voulait pas forcément dire ce qu'elle disait?

L'incrédulité n'empêchera pas la Parole de Dieu d'être vivante, sa puissance est bien trop faible pour retenir le bras de Dieu, pour l'empêcher de faire porter du fruit dans un milieu favorable.

Cette Parole est si puissante qu'elle n'a même pas besoin de l'homme pour toucher un coeur!

Combien de personnes solitaires, ayant lu un texte biblique, ont été profondément remuées par cette Parole vivante?

Tellement remuées qu'elles ont entrepris des recherches qui les ont conduites à confier leur vie à Celui qui avait tout accompli en leur faveur avant même qu'elles ne le sachent!

Cette parole est si puissante, si vivante, que même sortant d'une bouche impure qui n'en comprend pas la signification, elle peut entreprendre la même oeuvre que dans le cas cité précédemment.

La Parole de Dieu n'est pas arrêtée par nos raisonnements, elle ne perd pas de sa puissance en raison de notre incrédulité partielle ou complète, selon les circonstances ou les textes!

Eh oui! Certains croient en une partie des Saintes Ecritures, mais ne veulent pas s'appuyer sur d'autres textes bibliques pour conduire leur vie; un choix qui peut varier selon les individus. Untel s'appropriera certaines promesses de Dieu tandis que l'autre les réfutera, et inversement.

Qui sommes-nous pour juger la Parole de Dieu, la découper et déterminer que telle ou telle partie est morte pour aujourd'hui?

C'est ainsi qu'il y a dans la chrétienté des personnes qui, par exemple, demandent à ce que l'on pense à elles dans la prière parce qu'elles, ou un de leurs proches, sont malades. Mais elles refusent obstinément de mettre en pratique les paroles même du Seigneur Jésus citées dans l'Evangile de Marc:

Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom... ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. Marc 16: 18

Nous pouvons encore ajouter le texte de l'épître de Jacques qui donne ses directives concernant la maladie:

Quelqu'un parmi vous est-il malade? Qu'il appelle les anciens de l'Église, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera... Jacques 5: 14: 15

Ainsi, dans ce domaine particulier, nous avons des enseignements bien précis sur la conduite à tenir afin que nous puissions nous rendre compte que la Parole de Dieu est efficace lorsqu'elle rencontre un coeur ouvert, même si ce dernier n'a qu'une toute petite foi qui s'appuie sur ELLE!

La foi et l'incrédulité ne peuvent pas s'asseoir ensemble dans notre coeur.

Peut-on mettre en doute l'efficacité de la Parole de Dieu, la rendre morte en prétextant qu'elle n'est plus valable pour notre siècle, et demander en même temps que Dieu intervienne dans notre vie pour agir quand même en notre faveur?

La Parole de Dieu est tellement efficace, tellement vivante que même lorsque des pécheurs VIVANT DANS LE PECHE l'utilisent, elle agit chaque fois qu'elle trouve un terrain favorable pour se développer, porter du fruit et glorifier Dieu.

C'est ainsi que des guérisons, des miracles peuvent se faire au Nom du Seigneur Jésus, quoique les "porteurs de parole" ne soient ni utilisés, ni recommandés par le Seigneur. (Matthieu 7: 22-23).

La vie, la force de la Parole de Dieu est indépendante de celui qui la présente.

Ainsi, lorsque Dieu agit au travers de sa Parole et de la foi qu'il rencontre, l'homme (le porteur de paroles) n'a pas à être "encensé", porté aux nues.

Hélas! Il arrive encore trop souvent que des enfants de Dieu "courent" après certaines personnes que d'autres ont élevées en raison des miracles et des guérisons que Dieu avait produits. (Nous ne parlons pas des oeuvres que Satan et ses sbires pourraient accomplir pour séduire.)

Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche (dit l'Eternel): Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins. Esaïe 55: 11

Nous ne savons pas toujours quel effet Dieu veut donner à sa Parole, il reste le libre arbitre de sa propre pensée et garde la liberté d'exécuter sa volonté dans l'orientation qu'il a voulu lui donner. Une pensée qui reste TOUJOURS conforme aux Saintes Ecritures afin que nous ne nous perdions pas avec nos propres idées.

Nous avons la Parole de Dieu dans son entier. Plus exactement, il nous a donné et fait connaître (ou mis à notre disposition) tout ce qu'il nous est indispensable de savoir pour que nous le rencontrions et qu'ensuite nous marchions dans ses voies.

Dieu veut nous confronter à sa Parole!

Dieu veut confronter sa Parole avec notre foi!

Et nous, nous devons confronter notre foi avec le doute et l'incrédulité!

Le Seigneur veut nous pousser à faire les pas de confiance qu'il attend de nous.

Au travers de ses actions conduites pour mesurer notre foi, il nous invite à faire notre propre bilan, à nous examiner afin de savoir si nous sommes dans la foi.

Les enfants de Dieu devraient être suffisamment "grands" pour savoir s'ils sont dans la foi ou non!

Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous-mêmes. 2 Corinthiens 13: 5

Comprenons bien que notre manque de foi, dans un domaine ou dans un autre, n'enlève en rien la qualité de la Parole de Dieu, elle est toujours vivante et opérante!

C'est souvent lorsque le vent est contraire que le test de la foi nous est présenté.

Comprenons bien que ce n'est pas la Parole de Dieu qui a besoin d'être testée pour savoir si elle est valable! Elle l'est!

Dieu l'affirme lui-même:

Les voies de Dieu sont parfaites, La parole de l'Éternel est éprouvée. 2 Samuel 22: 31

Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui cherchent en lui un refuge. Proverbes 30: 5

En dépit de ces deux textes, la Parole de Dieu semble parfois rester sans effet, ce qui occasionne chez certains l'apparition du doute qui, s'il grandit, engendrera l'incrédulité.

Ce constat est dû au fait que la Parole de Dieu n'a pas rencontré le terrain de la foi, qu'en raison de cette absence, elle n'a pu grandir et porter du fruit.

Dieu n'est pas en cause! Le donneur n'est pas en cause!

C'est le receveur qui provoque le rejet!

Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu'à eux; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu'elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l'entendirent. Hébreux 4: 2

Eh quoi! si quelques-uns n'ont pas cru, leur incrédulité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu? Loin de là! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur... Romains 3: 3-4

Ainsi la Parole de Dieu agit en fonction de la foi qu'elle rencontre et non en fonction du prédicateur, du témoin de Christ.

Nos arguments pour conduire une personne à Christ, même s'ils sont de qualités, ne remplaceront jamais la vie qui anime la Parole de Dieu, cette Parole que l'Esprit rend vivante pour conduire l'auditeur à prendre une position, une décision dont la teneur aura des conséquences jusque dans la vie éternelle.

C'est le terrain qui compte! (voir la parabole du semeur: Matthieu 13:3; Marc 4: 3; Luc 8. 5)

La qualité de la semence n'est pas à mettre en doute, c'est le terrain de notre coeur qui doit être en état de recevoir la divine Parole pour qu'elle puisse accomplir sa fonction dans notre vie.

- Abandonnons-nous sur le chemin un texte de l'Ecriture que le Seigneur nous a envoyé pour nous faire du bien? Le laissons-nous ainsi à la merci de Satan qui aura tout à loisir de l'enlever afin que nous ne bénéficiions pas de la promesse divine?

- Sommes-nous de ceux qui, dans certaines circonstances, reçoivent la Parole de Dieu pour une situation bien précise et qui l'abandonnons ensuite parce que les vents sont contraires? Parce que l'ennemi de nos âmes redouble de forces pour nous faire douter en rendant les circonstances encore plus pénibles qu'avant notre pas de foi?

- Suis-je celui en qui les soucis de la vie prennent une telle importance, que la Parole de Dieu végète dans mon coeur sans jamais porter de fruit?

- Ou, au contraire, mon coeur est-il préparé, labouré par la foi pour accepter, sans condition, que la Parole de Dieu accomplisse son effet dans ma vie?

Le terrain a beaucoup d'importance!

C'est à nous de l'entretenir, de retourner la terre si le passage de certaines idées ont endurci le sol au point que rien ne puisse pousser.

Ôtons les pierres qui sont apparues après un hiver, un temps de solitude et d'épreuves qui les ont fait monter à la surface, ne les laissons pas au milieu de notre champ, de notre coeur, car là où elles se trouvent, la Parole de Dieu ne peut pas s'implanter.

Supprimons ces petits buissons qui ne demandent qu'à grandir, ces petits soucis de la vie qui pourraient, s'ils sont trop nombreux, masquer la lumière divine et nous rendre la Parole de Dieu chétive, sans force!

 

La Parole de Dieu est vivante et efficace.
L'est-elle dans ma vie?

*********

Mon juste vivra par la foi; mais, s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui.
Hébreux 10: 38

*********

© J-M Ravé 12 décembre 2004 (message déjà donné le 14 décembre 2002)

CP 474 - 2300 Chaux-de-Fonds - Suisse