Il est écrit: TA PAROLE EST LA VERITE(Jean 17.17)... cela me suffit !

Des balances juste (s) pour tromper?

***

Écoutez ceci, vous qui dévorez l'indigent, Et qui ruinez les malheureux du pays! Vous dites...:
Nous diminuerons l'épha, nous augmenterons le prix, Nous falsifierons les balances pour tromper; puis nous achèterons les misérables pour de l'argent, Et le pauvre pour une paire de souliers, Et nous vendrons la criblure du froment. Amos 8: 5-6

Le coeur est
trompeur par-dessus tout, et incurable; qui le connaît?
Moi, l'Éternel, je sonde le coeur, j'éprouve les reins; et [cela] pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses actions. Jérémie 17: 9 10 Version Darby.


Point n’est besoin de rappeler que le coeur de l’homme est tortueux par dessus tout depuis qu’Adam et Ève ont choisi de “devenir comme Dieu”.

Le prophète Amos en fait la triste constatation au 8 ème siècle avant Jésus-Christ. Les intérêts financiers de l’époque dictaient la conduite de ceux qui étaient esclaves de Mamon, des richesses de ce monde, et qui agissaient au détriment des enseignements de Dieu qui demandait d’avoir des poids et des balances justes.

Cette période de l’Ancien Testament n’est pas aussi éloignée dans le temps que nous pourrions le penser: ce n’est pas de l’histoire ancienne, c’est l’histoire perpétuelle d’un monde qui est en rébellion contre son Créateur, un monde qui est incapable d’avoir des poids et des balances justes.
Nous vivons dans ce monde, subissant, malgré nous, les effets négatifs d’attitudes qui dégradent parfois notre façon d’agir et de penser alors que nous désirons sincèrement servir le Seigneur.

Pourtant la technologie d’aujourd’hui est telle que nous avons à disposition des instruments de mesure de haute précision, de ces instruments qui ont fait particulièrement la renommée d’un petit pays situé dans le creux d’une des mains de Mamon.

Malheureusement le coeur de l’homme n’a pas suivi les progrès de la science, une science capable de changer un coeur de chair défaillant contre un autre, mais impuissant pour libérer le même coeur de ses mauvaises aspirations .

Seul le Seigneur des seigneurs est capable de changer le coeur de l’homme afin que ses sentiments soient transformés. Dieu est capable et prêt à agir:
SI l’individu veut bien lui remettre sa vie entre ses mains avec la même confiance qu’il le fait lorsqu’il s’abandonne entre les mains du chirurgien.

Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair.
Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. Ezéchiel 36: 26-27


Cette opération, ce changement spectaculaire dans une vie apporte bien plus à l’homme que tout autre acte chirurgical servant à réparer le corps.
Ce nouvel homme, cette nouvelle créature devient alors consciente que la justice de Dieu n’a pas un bandeau sur les yeux, un bandeau qu’elle soulèverait de temps à autre pour voir si le rang de l’inculpé ne mérite pas quelques faveurs.

La justice de Dieu, fort heureusement, est bien au-dessus de celles des hommes qui, par intérêt pour la communauté qu’ils servent, pour la caste qu’ils défendent ou par habitude, ne se soucient plus de l’impartialité telle que le Créateur le demande ou que la morale d’antan le demandait.

Tu ne commettras point d'iniquité dans tes jugements: tu n'auras point égard à la personne du pauvre, et tu ne favoriseras point la personne du grand, mais tu jugeras ton prochain selon la justice. Lévitique 19: 15
Celui qui absout le coupable et celui qui condamne le juste
sont tous deux en abomination à l'Éternel. Proverbes 17: 15

Malheur à ceux qui... justifient le coupable pour un présent, Et enlèvent aux innocents leurs droits! Esaïe 5: 23

Quand on fait tort à autrui dans sa cause, Le Seigneur ne le voit-il pas? Lamentations de Jérémie 3: 36


Ces avertissements de Dieu, quoiqu’ils soient tirés de l’Ancien Testament, doivent encore régler notre vie même si nous n’avons pas les fonctions officielles de juge.


Nous avons aussi nos balances et nos poids pour peser et rendre la monnaie du bien ou du mal qu’on nous a fait, pour juger, condamner, absoudre ou excuser celui qui a été fait de la même pâte que nous, celui qui nous ressemble et qui a peut-être agi comme nous l’avons fait dans le passé ou comme nous le faisons secrètement!

Déjà il est important de ne pas mettre faussement en accusation qui que ce soit afin de défendre une opinion ou un intérêt particulier.

La vérité n’a pas besoin du mensonge pour relever la tête.

Jésus, la Vérité par excellence, n’a usé d’aucun stratagème douteux pour défendre la cause qu’il présentait.
Il a toujours su appeler le péché par son nom tout en offrant une sortie honorable à celui qui reconnaissait sa faute en s’humiliant devant Dieu. La pression des hommes a fait plier Pilate pour qu’il condamne à mort un innocent.
La Vérité a été humiliée pour un temps mais elle s’est relevée plus glorieuse et rayonne encore aujourd’hui dans la vie de ceux et celles qui veulent marcher dans les pas du Crucifié ressuscité!

Un coupable, quel que soit son rang ou sa fonction, reste un coupable.
Jean-Baptiste a eu la tête tranchée pour avoir dénoncé le comportement coupable du roi Hérode (Matthieu, chapitres 13 et 14). Sa mort n’a pas blanchi le coupable qui s’est encore enfoncé davantage dans son péché.

Faire taire l’innocent n’enlève donc aucune faute: Seul le sang de Jésus nous purifie de tout péché. (1 Jean 1: 7)

Dans un autre domaine, celui des affaires matérielles avec le monde ou avec les frères en Christ, il est important que nous agissions avec intégrité donnant à chacun la valeur de son travail indépendamment de sa foi, de sa couleur, de son origine.

Est-il sain (et saint) qu’un frère soit exploité par son propre frère?
Qu’il soit sous-payé sous prétexte qu’il fait partie de la famille de Dieu et qu’en conséquence il doit accepter n’importe quoi au nom de “l’amour fraternel”?
Les balances qui grincent font aussi grincer les dents des opprimés qui crient à Dieu pour que l’injustice, qu’ils sont obligés d’accepter, prenne fin un jour.

Le monde, à part quelques exceptions, n’a pas cette vision d’équité que les chrétiens engagés dans la foi doivent avoir, bien au contraire! Il fait une large place aux ogres qui dévorent les petites gens afin qu’eux-mêmes s’enrichissent sur leurs dos.

... nous achèterons les misérables pour de l'argent, Et le pauvre pour une paire de souliers, Et nous vendrons la criblure du froment. Amos 8: 6

Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur des armées.
Vous avez vécu sur la terre dans les voluptés et dans les délices, vous avez rassasié vos coeurs au jour du carnage.
Vous avez condamné, vous avez tué le juste, qui ne vous a pas résisté. Jacques 5: 4-6


Terrible constat qui montre le peu de valeur d’un individu pour ceux qui n’ont pour d’autres objectifs que de s’enrichir à outrance sur le dos des malheureux.
Qu’un pauvre vienne à mourir, à être malade ou handicapé? Qu’importe! Dans ce siècle des temps de la fin, la main-d’oeuvre bon marché se bouscule au portillon, jouant des coudes pour passer devant l’autre afin de pouvoir s’acheter sa croûte de pain quotidienne!

Si les balances fausses sont monnaie courante dans les affaires commerciales et qu’elles irritent ceux qui sont sensibles à l’injustice, à la partialité, à la fraude...

... il est aussi des balances justes qui sont aussi utilisées pour tromper.

Au service de l’hypocrisie et de Mamon, ces balances indiquant le poids avec précision, cachent sous une couche d’honorabilité, un savant calcul de profit dont le simple citoyen en fait les frais.

Il suffit d’être attentif au panier de la ménagère pour se rendre compte que pour masquer des augmentations de prix parfois considérables, on diminue la quantité de marchandise pour le même prix de vente sans prévenir le consommateur.

... vous qui dévorez l'indigent, Et qui ruinez les malheureux du pays! Vous dites...: Nous diminuerons l'épha, nous augmenterons le prix... Amos 8: 5


Le poids est juste, le prix est conforme à l’étiquette, mais derrière cette apparente honnêteté, il y a un manque de droiture qui fait que même la balance juste sert à tricher en masquant le plus longtemps possible des hausses de prix qui feraient reculer une clientèle avertie.

Fort heureusement il existe des balances justes qui sont utilisées pour apporter le sourire et la fidélité.

Je pense à ces maraîchers qui, sur la place du marché, s’en viennent vendre leurs fruits et légumes en faisant souvent bon poids. Ils savent rajouter la poignée qui fera baisser le plateau de la balance afin que l’acheteur ait une mesure qui déborde.

Ainsi au travers de toute cette pagaille ou le bien et le mal s’affrontent quotidiennement, nous avons sous les yeux des paraboles vivantes dont il nous arrive d’être tantôt les victimes, tantôt les bénéficiaires. À nous d’en tirer des enseignements pour notre vie et à faire attention afin de remarquer aussi ces balances bien entretenues qui ne font pas de bruit!
Nous avons souvent tendance à n’entendre que les balances qui grincent!

Enfin, nous ne devons pas oublier de vérifier l’état de notre propre balance car c’est elle qui servira, indépendamment du salut, à nous “payer” de notre travail fait pour la gloire de Dieu dans ce monde.

Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. Luc 6: 38


Quelle grâce de savoir que Dieu ne nous fera pas tort et que, comme le maraîcher, il fera bon poids pour nous récompenser de notre travail.
Tu as utilisé un dé à coudre pour répandre les bontés que le Seigneur a mises à ta disposition?
Pas de crainte à avoir, pas de reproche de la part du Seigneur! Dieu utilisera ton dé à coudre, faisant en sorte qu’il déborde pour que tu récoltes en fonction de ce que tu as semé et que tu reçoives plus que ce que tu as donné.

Tu as utilisé un bol, une brouette, un semi-remorque? Dieu prendra la mesure que tu as utilisée et il y ajoutera afin que tu sois bénéficiaire.
Une mesure secouée afin d’être sûr qu’il n’y ait pas de vide, une mesure qui déborde afin de montrer que Dieu n’est pas regardant, qu’il est généreux et qu’il nous donne bien plus que ce que nous méritons.

Ainsi, en dehors du salut de notre âme qui ne dépend pas de nos oeuvres, nos poids et nos mesures nous accompagneront dans l’éternité et seront déposés dans la main de Dieu afin qu’il les utilise pour peser les récompenses qu’il a promises de donner à ses serviteurs et servantes, à ceux qui ont accepté Jésus comme Sauveur et Seigneur de leur vie.


Si nos poids et nos balances sont trafiqués, servant à tromper, à favoriser l’injustice, s’ils sont utilisés pour répandre la bonne odeur de Christ et faire du bien autour de nous, dans un cas comme dans l’autre il nous sera fait comme nous avons fait.

L'Éternel m'a rendu selon ma droiture,
Selon la pureté de mes mains devant ses yeux.

Avec celui qui est bon tu te montres bon,
Avec l'homme droit tu agis selon la droiture,

Avec celui qui est pur tu te montres pur,
Et avec le pervers tu agis selon sa perversité
.


Psaume 18: 24 - 26

Est-on pur avec des balances fausses,
Et avec de faux poids dans le sac?

Michée 6: 11


© J-M Ravé 05 juillet 2003
CP 474 - 2300 Chaux-de-Fonds - Suisse