Il est écrit: TA PAROLE EST LA VERITE(Jean 17.17)... cela me suffit !


L’au revoir à Adrien

La Chaux-de-Fonds le 19 juillet 2017

_________________________


En ce jour de séparation, je me souviens de la première rencontre que j’ai eue avec lui il y a un peu plus de 30 ans en arrière.

Sans le savoir nous étions voisins, nous habitions presque vis-à-vis l'un de l’autre. Nous sommes restés longtemps de parfaits inconnus jusqu’au jour où Dieu a fait en sorte que l’on se rencontre afin de le servir avec les dons qu’il avait accordés à chacun d’entre nous.

C’est ainsi qu’au fil des années, nous avons eu l’occasion de partager notre foi en Jésus-Christ, une foi qui s'est renforcée au fil du temps en dépit des vents contraires qui n’ont pas manqué de mettre à l’épreuve cette foi que nous proclamions.

Ces trente années ont toujours eu, comme sujet principale de nos conversations, la foi en Jésus-Christ ainsi que la Parole de Dieu: la Bible!

Cela ne veut pas dire que nous n'avions pas d'autre genre de conversation, mais nous revenions toujours à notre sujet préféré, à notre raison de vivre.


C'est pour cela que ce matin j'ai à coeur de partager avec vous LE TESTAMENT SPIRITUEL D’ADRIEN.

Certes, il n'a pas laissé de document écrit sur papier, mais c'était écrit dans son coeur d'une façon si visible et si lisible que seuls ceux qui se fermaient volontairement les yeux et les oreilles ne comprenaient pas.

Sans me tromper, je suis persuadé qu'il nous aurait encouragés de la même façon que je désire le faire s’il avait été dans une situation semblable à celle que nous vivons ce matin.

Il nous aurait encouragés à mettre notre confiance en Dieu et à croire ce que la Bible répète de diverses façons:


PRÉPARE-TOI à la rencontre de ton Dieu, Amos 4: 12


Cet avertissement à tout son sens, car la Bible souligne avec insistance une vérité que l'on ne peut nier aujourd'hui quand on pense à la brièveté de notre vie:

IL EST RÉSERVÉ aux hommes de mourir une seule fois,


C’est ce que Dieu nous rappelle ce matin et aucun d’entre nous ne peut contester cette vérité: il faut mourir un jour! Toutefois nous devons savoir que la mort n'est pas la fin de tout, elle n’est qu’une frontière où corps et âme se séparent pour un temps. En effet, le verset que je viens de citer n’est pas fini:

il est réservé aux hommes de mourir une seule fois,

APRÈS QUOI....

Après quoi.... cela signifie donc qu'il y a un après! Cela veut clairement dire que la mort n'est qu'un simple passage où le corps va dans la tombe tandis que l'âme retourne à Dieu; cette âme qui avait été donnée le jour de la naissance!

Ainsi donc, une vie terrestre s’éteint… et après? Après quoi… ?


APRÈS QUOI VIENT LE JUGEMENT. Hébreux  9: 27

Oui…, le jugement est inévitable! Nous sommes prévenus, chacun d'entre nous passera en jugement et devra rendre compte de ce qu'il a fait de sa vie!

Peu importe qu'il y croit ou qu'il n'y croit pas, car ce n’est pas à l’homme de décider des événements qui se dérouleront une fois la frontière de la mort franchie.

Chacun peut avoir sa croyance, c’est vrai!

Mais, en dernier ressort, c'est Dieu qui aura le dernier mot et qui agira en fonction de SES commandements, et non en fonction de ce que nous pensons ou croyons!

Ainsi, la seule chose indispensable qui appartienne à l’homme et à la femme de faire du temps de son vivant, la seule chose qui aura un impact sur l’éternité, c’est de se préparer à la rencontre avec Dieu!

Adrien l’avait fait! Adrien s’était préparé! Adrien était prêt à rencontrer son Dieu! Le sommes-nous?

Nous n’aimons pas tellement entendre parler de jugement surtout si notre conscience a des reproches à nous faire!

MAIS QUI DIT JUGEMENT NE DIT PAS FORCÉMENT CONDAMNATION! En effet, Dieu nous déclare, par la bouche de l'apôtre Paul:


Il n’y a donc maintenant AUCUNE condamnation

POUR CEUX QUI SONT EN JÉSUS-CHRIST.

Romains  8: 1


Adrien avait accepté Jésus-Christ comme son Sauveur et Maître de sa vie.

Il avait reconnu qu'il était un pécheur devant Dieu et qu'il n'avait pas la possibilité de se rendre pur devant LUI...,

... aussi avait-il accepté que le Fils de Dieu porte sur lui-même la juste condamnation que méritaient nos péchés et toutes nos désobéissances aux commandements divins.

Adrien avait accepté que Jésus le sauve de la condamnation éternelle et n’avait point honte d’en témoigner.

En vérité, Jésus-Christ a subit à NOTRE PLACE..., à la vôtre..., à la mienne, la sanction qui nous était réservée, savoir la séparation éternelle d'avec Dieu, loin de son Paradis.

Il l'a fait! C'est un fait accompli!

MAIS... voulons-nous l'accepter et ensuite vivre en conséquence ou continuer notre existence sans nous soucier de Dieu? La question reste posée et chacun doit y répondre!

Pour ceux et celles qui, comme Adrien, ont fait cette expérience du pardon en Jésus-Christ, il est doux – MALGRÉ LE CHAGRIN DE LA SÉPARATION – de se rappeler:


qu'il n’y a donc maintenant aucune condamnation

POUR CEUX QUI SONT EN JÉSUS-CHRIST.


La mort qui semble être la fin n’est en réalité que le commencement d’une nouvelle vie dans l’éternité. C’est donc avec espérance que:

ceux et celles qui ont cru en Jésus-Christ

et qui ont fait leur possible pour marcher dans le chemin étroit qu’il nous a tracé, peuvent dire en cet instant: 

CE N’EST QU’UN AU REVOIR!

Ce n'est qu'un AU REVOIR… ! Un jour, si nous persévérons jusqu'au bout dans la foi, nous nous retrouverons dans le Royaume de Dieu, nous retrouverons Adrien et, mieux encore, nous serons, pour toujours, avec Jésus-Christ!


C’est une parole CERTAINE et entièrement digne d’être reçue,

QUE JÉSUS-CHRIST EST VENU DANS LE MONDE

POUR SAUVER LES PÉCHEURS...

1 Timothée 1: 15

***


Pour terminer, voici quelques-unes des dernières notes qu’Adrien nous a laissées:

Le croyant (celui qui dit croire en Dieu) devrait marcher selon l’Esprit (et la pensée) de Dieu pour bénéficier de son influence et prendre des décisions à la lumière de sa sainteté (car Dieu est assis sur un trône de justice et de droiture).

Le secret du Seigneur est pour ceux qui le connaissent et ceux qui le craignent; c’est à ceux-là qu’il fait connaître sa pensée.


La raison n’est pas un guide pour le croyant qui doit être uniquement et entièrement dirigé par la Parole de Dieu. C’est un privilège qui est à la portée des plus ignorants comme des plus grands!

Il était manifeste pour Dieu qu’aucun être humain ne pourrait sortir (de son péché) par ses œuvres ni par ses efforts les plus désespérés de sa volonté.

Cependant, la grâce de Dieu (et le pardon) ont été présentés et offerts par Jésus-Christ parce que l’humanité pécheresse, tant les croyants que les réprouvés étaient nés dans la perversité, c’est-à-dire dans le péché…


***


Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

Actes 4: 12

Version en français courant:

Le salut ne s'obtient qu'en lui (en Jésus-Christ), car, nulle part dans le monde entier, Dieu n'a donné aux êtres humains quelqu'un d'autre par qui nous pourrions être sauvés.

***


Jésus dit:

Je suis la résurrection et la vie.

Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;

et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais.

CROIS-TU CELA?

Jean 11:25 -26



J-M. R.